Escalade

Matériel d'escalade

La gamme escalade d'alpiniste.fr : Abordez les falaises avec le bon équipement d'escalade

Que vous pratiquiez le bouldering, l'escalade sportive, l'alpinisme ou encore la via ferrata, ce n'est qu'avec un bon matériel d'escalade que vous pourrez prendre du plaisir et vous sentir en sécurité. Bien entendu, LE matériel parfait pour chaque discipline n'existe pas. Le matériel dédié aux sports de montagne est aussi varié que les sports eux-mêmes. Les passionnés de bloc n'ont pas besoin de grand chose (chaussons d'escalade, crashpads, sac à magnésie et vêtements adaptés). En falaise par contre, les grimpeurs doivent s'équiper d'une corde d'escalade, de dégaines, de mousquetons, d'un casque d'escalade et éventuellement de coinceurs.
Quand il s'agit de partir en montagne escalader des parois, le choix de l'équipement adéquat est une vraie science. Le matériel se doit d'être excellent. Selon le type d'excursion il faudra prévoir, en plus du matériel d'escalade – des Crampons, des piolets d'escalade sur glace, du matériel de bivouac, un sac à dos d'escalade et bien entendu, une bonne expérience de la montagne.

Que vous prévoyez de partir faire du bloc sous le soleil du sud ou de vous lancer à l'assaut de la montagne, la boutique escalade des Alpinistes propose du matériel d'escalade adapté à tous les niveaux et tous les porte-monnaie. Vous y retrouverez une sélection de marques telles que Edelrid, Mammut, Black Diamond, La Sportiva, Ocun ou encore Petzl.

L'équipement à prévoir pour faire du bloc

Comme évoqué précédemment, le bloc est la discipline qui nécessite le moins de matériel d'escalade. Beaucoup de grimpeurs estiment que le bouldering est la forme d'escalade la plus pure. Le matériel comme le mental n'entrent pas en jeu et peu importe la météo quand on grimpe en salle de bloc. Ce sont les mouvements qui sont importants et permettent de maîtriser certains passages. Longtemps considéré comme la forme d'entraînement à la « vraie » escalade, le bouldering s'est récemment imposé comme une discipline à part entière. Un large choix d'équipement pour le bloc est désormais disponible. Vous retrouverez au sein de notre boutique d'escalade tout le matériel dont vous aurez besoin.
Commençons par le plus important en bouldering : les chaussons de bloc. Ils doivent avoir la bonne taille, offrir une bonne accroche et vous permettre d'être à l'aise en falaise. Vous aurez ensuite besoin d'un crashpad : Des gros tapis qui vous évitent de vous faire mal en cas de chute sur le sol. Ils existent en différentes tailles, épaisseurs et compositions. Enfin, un sac à magnésie pourra vous être utile. Et voilà, vous êtes équipé pour le bloc !

Le matériel nécessaire pour l'escalade

Les grimpeurs ont besoin d'un peu plus d'équipement en falaise qu'en bloc. En plus de leurs chaussons d'escalade et d'un sac à magnésie, ils doivent posséder au moins une corde d'escalade, un jeu de dégaines, des mousquetons, un assureur et un casque d'escalade.

Une corde à simple suffit souvent pour les voies d'escalade. Elle se manie facilement et s'attache rapidement. Elle est souvent le meilleur choix pour les parcours relativement droit et garantit un bon assurage sur les sites d'escalade. Attention : Avant de vous lancer sur un parcours il est essentiel de se renseigner quant à la longueur de corde nécessaire (en regardant dans le topo ou en demandant aux personnes sur place). Une corde trop courte a déjà causé beaucoup d'accidents graves puisque même sans toucher le sol, le risque de blessure augmente considérablement en raison du haut facteur de chute. On dit souvent que : La qualité du matériel d'escalade dépend de la façon dont le grimpeur l'utilise ! Un bon grimpeur sait ce dont il est capable et où sont ses limites. Il ne s'aventure que sur des voies dont il maîtrise le niveau de difficulté. Il connaît bien son matériel et sait comment s'en servir. En plus des instructions livrées avec le matériel, un grimpeur expérimenté ou un moniteur d'escalade peuvent également livrer de bons conseils quant aux possibilités et aux limites du matériel en question.

Les dégaines font la connexion entre la corde d'escalade et la broche d'amarrage. Le mousqueton à vis peut avoir plusieurs fonctions. On s'en sert par exemple avec un assureur. La question du type d'assureur (tube ou à blocage semi-automatique par exemple) n'est pas très importante. L'essentiel est de bien connaître et maîtriser son matériel.

Certains grimpeurs continuent de monter sans casque d'escalade mais cela ne doit pas vous influencer. Ce qui paraît depuis longtemps impensable dans le milieu du cyclisme devrait l'être aussi en escalade. Le casque protège des chocs en cas de chute ou d'éboulement. Les chutes de pierre se produisent même sur les sites d'escalade très fréquentés. Débutant ou confirmé, on est tous concernés ! Les casques d'escalade d'aujourd'hui ne ressemblent plus à des champignons ou des paniers à salade. Vous trouverez au sein de la gamme escalade du site des casques de toutes les formes qui plairont à tous les goûts.

L'auto-assurage nécessite du matériel supplémentaire

Selon le type de voie, l'assurage via une broche d'amarrage n'est pas idéal voire impossible. Il est dans ce cas nécessaire d'emporter avec soi du matériel pour s'auto-assurer. S'auto-assurer dans les voies ne relèvent pas de l'escalade sportive. Dans le jargon, on appelle cette technique l'escalade propre. Propre, car le grimpeur ne laisse aucune trace de son passage sur la roche. Ce type d'escalade est parfois appelé escalade trad car les Anglais n'ont pas l'habitude d'utiliser des broches d'amarrage.
En plus de son équipement, le grimpeur qui souhaite faire de l'escalade propre doit emmener avec lui plusieurs types de matériel pour créer des ponts d'amarrage. Des coinceurs et des coinceurs mécaniques (comme les friends) lui seront utiles. Les traditionnels pitons ne relèvent pas d'une escalade propre puisque ils laissent des traces dans la roche. Les sangles et cordelettes serviront d'amarrage naturel via des arbustes qui poussent dans la roche ou des lunules. Ce qui convient à l'escalade propre sur site convient aussi aux excursions en montagne comme dans les dolomites par exemple. L'utilisation de broches d'amarrage est dans ce cas assez exceptionnelle. Il est donc nécessaire d'emporter des coinceurs avec soi. Ce matériel sera le seul à vous fournir des points fixes.

L'équipement nécessaire à l'alpinisme et à la cascade de glace

Le choix de l'équipement nécessaire à l'escalade en cascade de glace et aux randonnées en altitude est une véritable science. Le sport en lui-même demande par ailleurs énormément de matériel. Les randonnées en altitude réservent souvent des surprises malgré les indications de difficulté données. Il est donc important d'emmener tout son équipement d'escalade, que ce soit le matériel utilisé en falaise comme l'équipement réservé à la glace.
Pour la cascade de glace vous aurez besoin de cordes, d'assureurs, de mousquetons et bien entendu d'un casque. Des piolets d'escalade sur glace et des broches à glace seront nécessaires pour l'assurage. Enfin, il vous faudra posséder des crampons et des vêtements d'hiver. L'équipement destiné à la cascade de glace remplit rapidement la quasi totalité du coffre et allège d'autant plus vite le porte-monnaie du grimpeur. D'autant plus que la cascade de glace ne peut être escaladée avec du matériel d'occasion.

Au bout du câble : matériel de via ferrata

La via ferrata est désormais à la mode. Pour pratiquer ce sport en toute sécurité, il est utile de posséder du bon matériel de via ferrata :

  • Harnais de via ferrata : On utilise en général le même type de baudrier qu'en escalade. Il est néanmoins important que celui-ci possède une ceinture et des pads aux mousses épaisses confortables. Les sangles porte-matériel ont toutefois moins d'importance
  • Casque de via ferrata : Homologué UIAA
  • Ensemble de via ferrata : homologué UIAA, système de freinage, deux mousquetons de via ferrata.
  • Gants de via ferrata, généralement composés de cuir (évitant ainsi les blessures potentielles au contact de la corde en acier)