Baudriers - pour l'escalade et l'alpinisme de toutes sortes

Baudriers

Via ferrata exposées, excursions solitaires, alpinisme ou escalade - des mesures d'assurage sont nécessaires afin de pouvoir profiter au maximum de ces univers. L'équipement varie selon le sport : Les cordes, les casques ou les longes de via ferrata. Un baudrier est indispensable.

À quoi sert un baudrier ?

Lors d'une chute, des forces considérables sont développées. Le harnais d'escalade doit garder sa stabilité et la répartir sur différentes parties du corps, afin d'intercepter le choc de manière optimale et de minimiser le risque de blessure. Lorsque l'alpiniste est accroché à la corde, le harnais doit le stabiliser sans couper la circulation sanguine.

Les baudriers se sont imposés comme harnais d'escalade, car ils offrent un maximum de liberté de mouvement et de confort. Dans le même temps, ils ont su faire preuve de sécurité, même si le buste reste libre - contrairement aux harnais. C'est pourquoi un baudrier doit être bien ajusté : Cela signifie qu'il doit serrer de manière à ce qu'il ne glisse pas par-dessus les hanches et offrir ainsi un support fiable. Si le baudrier est ajusté, le poids et le rembourrage peuvent être les critères de choix supplémentaires.

À quoi ressemble un baudrier ?

Un baudrier est composé de deux sangles pour les jambes, qui sont reliées par une bande. À cela s'ajoute une ceinture pour les hanches. La bande et la ceinture pour les hanches sont reliés par le pontet. Le câble d'assurage y est attaché. Le pontet placé sur le baudrier concorde presque parfaitement avec le centre de gravité corporel. Cela peut poser problème, car lorsque le centre de gravité est au-dessus du pontet, un baudrier n'est plus fiable.

Entière sécurité - baudrier ou harnais ?

Ce risque est toutefois limité. Pour un adulte, cela survient lorsque le centre de gravité se déplace, par exemple avec un sac à dos ou un surpoids. Chez les enfants par contre il faut être vigilant : Ils ont d'autres proportions et leur centre de gravité change selon leur phase de croissance. De plus, leurs hanches sont moins marquées et le baudrier peut légèrement glisser par-dessus. Dans ce cas-là, un baudrier seul n'est pas assez sûr. Il se laisse facilement combiner avec un harnais - et il s'agit de la méthode d'assurage la plus sûre.

RECEVOIR UN BON D'ACHAT DE 5€!
S'abonner à la newsletter
5€ pour vous
S'abonner à la newsletter
S'abonner à la newslette
€5 pour vous!
€ 5 immédiatement
Pour votre prochaine commande
Non merci.

Veuillez noter que nous utilisons des cookies pour améliorer l'utilisation de ce site. En continuant à naviguer sur notre page, vous acceptez l'utilisation des cookies.