Magnésie : une bonne accroche sur la roche

Magnésie

Qui ne la connaît pas, cette poudre blanche magique, présente dans l'équipement standard de tout.e alpiniste. Ce que les alpinistes et les gymnastes connaissent sous le nom de magnésie, le ou la chimiste le nomme carbonate de magnésium. Elle assèche les mains et empêche de manière efficace qu'elles transpirent sur chaque prise. Sans magnésie et quand les températures sont estivales, les passages avec des prises minuscules et les voies pleines d'aplats deviennent rapidement impraticables.

La magnésie n'est pas toujours autorisée

La magnésie a été introduite dans les sports d'escalade par John Gill, le père du bloc moderne. Depuis les Etats-Unis, la magnésie s'est propagée rapidement dans le monde de l'escalade et les premières critiques sont aussi apparues très vite. La magnésie serait un outil de travail illicite, qui par ailleurs défigure et détruit la roche. Le dernier point s'est avéré sur le grès. En Suisse saxonne (est de l'Allemagne) par exemple, l'utilisation de la magnésie est désormais interdite.

Boules de magnésie et magnésie liquide pour la salle

La magnésie est surtout utilisée en salle où l'air chaud s'accumule au plafond. Comme le nombre de personnes qui grimpent sur un espace plutôt restreint est élevé, le taux de particules fines augmente. C'est pour cette raison que de nombreuses salles interdisent l'utilisation de magnésie en poudre. Dans ce cas, plusieurs alternatives s'offrent aux grimpeurs et grimpeuses, comme par exemple la boule de magnésie ou la magnésie liquide.

RECEVOIR UN BON D'ACHAT DE 5€!
S'abonner à la newsletter
5€ pour vous
S'abonner à la newsletter
S'abonner à la newslette
€5 pour vous!
€ 5 immédiatement
Pour votre prochaine commande
Non merci.