Freins

Freins

Les freins sont la partie la plus importante du vélo. Si vous roulez vite, vous devez pouvoir vous fier à eux. Si vous recherchez de nouveaux freins, vous avez la possibilité de choisir parmi de nombreuses options. Freins sur jante de vélo ou freins à disque, mécaniques ou hydrauliques... Chaque option a ses avantages et ses inconvénients.

Les freins sur jante, une technique éprouvée

Les freins sur jante ont fait leurs preuves pendant des décennies. Ils sont très répandus parmi les vélos de route. Les bicyclettes plus anciennes peuvent elles aussi être équipées sans problème de nouveaux modèles. Leur fonctionnement est simple : les plaquettes de frein, également appelées mâchoires de frein, génèrent des frottements sur la jante, ce qui leur permet de déployer leur puissance de freinage. Dans le cas des freins mécaniques sur jante, le levier de frein répartit la traction des câbles bowden de manière symétrique sur les deux plaquettes de frein, génère un effet de levier et augmente la force de freinage. Les modèles hydrauliques disposent d'une meilleure force de freinage, mais ils nécessitent également un entretien plus important, étant donné qu'ils doivent être régulièrement purgés. Il est souvent difficile d'effectuer des réparations lorsqu'on n'est pas chez soi.

Freins

Les freins à disque, des freins forts et fiables

Robustes, les freins à disque sont surtout utilisés pour les VTT, les vélos de trekking, les cyclocross et maintenant aussi pour les vélos de route. Le conducteur peut les commander avec un ou deux doigts et peu d'effort physique. En cas d'humidité, le freinage est fiable. De plus, ils protègent les jantes et ne risquent pas de provoquer une surchauffe. Ils ne peuvent donc pas faire éclater le tuyau. Bien qu'il existe des freins à disque mécaniques équipés de câbles bowden, la plupart des modèles fonctionnent à l'énergie hydraulique. L'avantage : la transmission directe de la force et un dosage optimal de la force de freinage. La taille du disque influence directement l'effet de levier du frein et ainsi, la force du freinage. Souvent, les kits de freinage sont équipés d'un petit disque à l'avant et à l'arrière. En cas de commande tactile, les quatre autres doigts restent fermement posés sur le guidon et commandent le dérailleur pendant le freinage, le cas échéant. Les étriers comprennent deux ou quatre garnitures de frein. Pour les freins Shimano, des mécanismes de refroidissement efficaces sont utilisés. Le fabricant BreakForceOne travaille avec un servofrein innovant. Les rapports de levier optimisés offrent un freinage léger et extrêmement puissant.

Vous avez l'embarras du choix :

le meilleur modèle de frein dépend aussi beaucoup du système pour lequel le vélo a été construit. Les systèmes de freinage hydraulique sont forts et fiables, surtout les freins à disques. Toutefois, ils ont tendance à nécessiter un entretien plus important. Les freins mécaniques à disque et sur jante sont toutefois faciles d'entretien. En outre, ils conviennent également à des modèles de vélos plus anciens.

 RECEVOIR UN BON D'ACHAT DE 5€!
S'abonner à la newsletter
5€ pour vous
S'abonner à la newsletter
S'abonner à la newslette
€5 pour vous!
€ 5 immédiatement
Pour votre prochaine commande
Non merci.

Veuillez noter que nous utilisons des cookies pour améliorer l'utilisation de ce site. En continuant à naviguer sur notre page, vous acceptez l'utilisation des cookies.