Choisir la pression des pneus de vélo de route

1
Largeur des pneus
2
Conditions de course particulières
3
Poids du cycliste
kg

Pression recommandée : bar (correspond à psi)

Les valeurs sont données à titre indicatif et correspondent à un poids vélo + bagages de 10 kg. Ces valeurs pourront être modifiées en fonction du poids, des sensations de confort personnelles, du type de pneu et du modèle de vélo.

Attention: Ne choisissez en aucun cas une pression supérieure ou inférieure à la valeur limite indiquée sur le flanc du pneu !

La pression optimale pour vos pneus de vélo de route

Comme pour beaucoup de choses, on pourrait disserter longtemps sur ce qu'est la pression idéale pour les pneus de vélo de route. Le type de pneu, les conditions climatiques, le poids ou encore l'utilisation faite du vélo sont autant d'éléments à prendre en compte. Par poids, on entend le poids du cycliste ajouté à celui du vélo, de sa tenue et du reste de son équipement.

Mais pourquoi attacher autant d'importance à la pression des pneus ? On dit souvent que plus les roues sont gonflées, plus le vélo est rapide, non ? Eh bien... Oui et non. Les pneus de vélo de route bien gonflés font face à moins de résistance au roulement, c'est sûr, ce qui engendre davantage de vitesse et demande moins d'énergie. Mais ou oublie souvent un facteur essentiel : le confort.

En effet, un pneu sur-gonflé retransmet l'ensemble des vibrations ressenties au cycliste ce qui, à terme, et en particulier sur des sols inégaux, peut être extrêmement fatigant. En outre, s'ils créent moins de résistance au roulement, leur tenue de route est bien moins bonne en cas de pluie. À l'entraînement comme sur des courses où la météo est mauvaise, on ne gonfle pas les pneus à trop haute pression.

Il faut toutefois faire attention à gonfler suffisamment le pneu pour ne pas prendre le risque d'une perforation ou d'abîmer la jante. Les pneus gonflés à trop faible pression s'usent en outre plus rapidement. Leurs flancs se fissurent et ils s'abîment plus facilement au contact de la route.

Une pression suffisante garantit une bonne résistance à la perforation
Une pression suffisante garantit une bonne résistance à la perforation
Une pression trop faible peut engendrer des perforations
Une pression trop faible peut engendrer des perforations

Trouver la bonne pression

Indications sur la pression possible dans les flancs du pneu
Indications sur la pression possible dans les flancs du pneu

En règle générale, le nombre minimal et maximal de bars recommandés est écrit sur le flanc du pneu. Ces valeurs dépendent des matériaux et du modèle. Des pneus plus robustes et souvent plus lourds ont besoin de moins de pression que des pneus fins et légers qui peuvent être gonflés à plus haute pression. Un boyau peut supporter une pression maximale encore plus élevée, tout dépend du modèle néanmoins.

Pour tirer le meilleur profit de vos pneus, testez toutes les pressions possibles entre le minimum et le maximum recommandés en fonction des conditions de route. Autrement dit : Sur un parcours égal, sec et rapide, on peut sans crainte utiliser la pression maximale. Sur une route humide, accidentée ou inégale, mieux vaut se contenter d'une pression plus faible.

Il est naturellement essentiel de posséder chez soi une pompe munie de manomètre. C'est le moyen le plus simple de gonfler ses pneus à la pression désirée. Pour regonfler ses pneus pendant une course, l'idéal reste de posséder une pompe à main équipée d'une cartouche CO2. Il est préférable que celle-ci possède un régulateur pour que le gaz gonfle le pneu lentement en continu.

€ 5 immédiatement
Pour votre prochaine commande
Non merci.

Nous utilisons des cookies en vue d'améliorer votre expérience d'achat. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.